منتدى يضم مواضيع ثقافية واسلامية والعاب وعناوين المواقع المشهورة

Proverbe ne peut mentir. – C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses vrais amis. – À bon appétit n'est point besoin de moutarde. – À bon chat, bon rat. – Contentement passe richesse. À bon entendeur, salut ! – Abondance de biens ne nuit pas. – À force d'aller mal, tout va bien. – À bonne lessive, saletés dans le caniveau, couleurs avec. – Vieille amitié ne craint pas la rouille. – À chaque oiseau son nid semble beau. – À chacun sa chacune. – À cœur vaillant rien d'impossible – L'espoir fait vivre. – Qui fait le malin tombe dans le ravin. Argent fait beaucoup mais amour fait tout. – À vingt ans ce qu'on veut, à trente ce qu'on peut. – Ce qui arrive à quelqu'un peut arriver à chacun. – La vérité sort de la bouche des enfants. – Qui sème le vent récolte la tempête. Il ne faut pas déshabiller Pierre pour habiller Paul. – Faute avouée est à moitié pardonnée. – Il n'y a que la vérité qui blesse. – Quand on n'a pas ce qu'on aime, il faut aimer ce qu'on a. – Bien mal acquis ne profite jamais

    LA ZAOUIA DE FREHA (BENI-OURTILANE).

    Partagez

    Admin
    Admin

    عدد المساهمات : 346
    السٌّمعَة : 3
    تاريخ التسجيل : 14/09/2009

    LA ZAOUIA DE FREHA (BENI-OURTILANE).

    Message  Admin le Mer Oct 07, 2009 2:05 pm

    LA ZAOUIA DE FREHA (BENI-OURTILANE).

    Bonjour !



    La zaouïa du village de FREHA douar de Beni-Ourtilane, commune mixte du Guergour, département de Constantine dans le passé, aujourd'hui intégrée dans la commune et la daïra de Béni-Ourtilane, wilaya de Sétif, d'après si Belkacem BENTALBI fils descendant de l'un des maîtres coraniques et animateur en sciences musulmanes, était construite vers le 9ème siècle de l'Hégire et qui se retrouve un peu abandonnée.



    AHAMIYAT AL MATAAHIF : " l'importance des musées."



    Cette oeuvre d'art d'un point de vue architectural mérite de redevenir un Musée pouvant sérieusement avantager des générations et des générations de jeunes dans la retransmissions des connaissances, du savoir et des souvenirs par des visites, des fréquentations ou par n'importe quel autre moyen de renaissance de son animation.



    Le travail de mémoire reste et demeure un devoir de sauvegarde de ce grand patrimoine devant être protégé en tant que bien commun dans le sens universel du terme.



    Les pouvoirs publics méritent de se pencher sur la question pour lui allouer une enveloppe budjétaire conséquente.



    Venez donc nombreux demain Mercredi 16 Septembre 2009 à la conférence que donnera ce même sieur si Belkacem BENTALBI fils de ce village ayant pour thème la sensibilisation à l'élaboration d'un projet de film sur la wilaya III.

      Sujets similaires

      -

      La date/heure actuelle est Mar Déc 06, 2016 3:11 am