منتدى يضم مواضيع ثقافية واسلامية والعاب وعناوين المواقع المشهورة

Proverbe ne peut mentir. – C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses vrais amis. – À bon appétit n'est point besoin de moutarde. – À bon chat, bon rat. – Contentement passe richesse. À bon entendeur, salut ! – Abondance de biens ne nuit pas. – À force d'aller mal, tout va bien. – À bonne lessive, saletés dans le caniveau, couleurs avec. – Vieille amitié ne craint pas la rouille. – À chaque oiseau son nid semble beau. – À chacun sa chacune. – À cœur vaillant rien d'impossible – L'espoir fait vivre. – Qui fait le malin tombe dans le ravin. Argent fait beaucoup mais amour fait tout. – À vingt ans ce qu'on veut, à trente ce qu'on peut. – Ce qui arrive à quelqu'un peut arriver à chacun. – La vérité sort de la bouche des enfants. – Qui sème le vent récolte la tempête. Il ne faut pas déshabiller Pierre pour habiller Paul. – Faute avouée est à moitié pardonnée. – Il n'y a que la vérité qui blesse. – Quand on n'a pas ce qu'on aime, il faut aimer ce qu'on a. – Bien mal acquis ne profite jamais

    Une longue histoire et un grand palmarès

    Partagez

    Admin
    Admin

    عدد المساهمات : 346
    السٌّمعَة : 3
    تاريخ التسجيل : 14/09/2009

    Une longue histoire et un grand palmarès

    Message  Admin le Sam Sep 18, 2010 5:49 am

    Une longue histoire et un grand palmarès
    par Mohamed Haouchine
    Lorsqu'une poignée de jeunes sportifs eurent le mérite de créer en 1946 , à Tizi-Ouzou , la Jeunesse Sportive de Kabylie , ils ne se doutaient certainement pas que le club phare du Djurdjura allait dominer un jour le football algérien puis même africain .En effet , que de chemin parcouru depuis 1946 où , durant l'époque coloniale , la JSK dût végéter , tout comme les clubs musulmans d'alors , dans les divisions inférieures d'autant plus que dans les années 50 , l'Olympic de Tizi-Ouzou ( OTO ) , un club colonial , occupait , en Kabylie , le devant de la scène grâce à ses grandes ressources financières et ses nombreux privilèges administratifs . Comme tous les clubs musulmans , la JSK cessa toute activité durant la guerre de libération ( 1954-62 ) et ne ressuscita qu'en 1962 , au lendemain de l'indépendance de l'Algérie . Après l'indépendance , dans le premier Critérium organisé en 1963 , la JSK occupa longtemps la place de leader de son groupe avant de se faire coiffer lors de la dernière journée par le Mouloudia d'Alger qui disputa alors la phase finale à l'échelle nationale . Ensuite , la JSK , malgré plusieurs joueurs de valeur tels que Terzi , Zeghdoud , Khalfi et Haouchine , végéta durant plusieurs saisons en Division Honneur aux côtés du WA Boufarik , de l'ASO Chlef , de l'USM Maison-Carrée , de l'OM Ruisseau , etc ...
    L'accession en Nationale .I.
    Puis vint alors la fameuse saison 1967-68 où la JSK des Kolli , Kouffi , Karamani , Ouahabi et autres Derridj put enfin accéder en Nationale .II. sous la houlette d'un entraîneur de renom , le regretté Ali Benfadah , un ex-joueur de la glorieuse équipe du FLN . Sur sa lancée , la formation kabyle fit un passage éclair en Nationale.II. puisqu'elle accéda la saison d'après ( 1968-69 ) en Nationale.I. . Sous la direction du Français Jean Lemaître ( 1969-70 ) puis du regretté Abdelaziz Bentifour ( 1970-71 ) remplacé , après son décès accidentel , par Abderrahmane Boubekeur , la JSK fit alors son apprentissage parmi l'élite avant de bâtir une longue conquête du football algérien puis africain . Une période marquée par onze titres de Champion d'Algérie , un record à ce jour , quatre Coupes d'Algérie , deux Coupes d'Afrique des Clubs Champions , une Coupe d'Afrique des Vainqueurs de Coupes , une Super-Coupe d'Algérie et enfin une Super-Coupe d'Afrique qu'elle remporta , à Abidjan ,face aux Camerounais de l'Union de Douala . La JSK a donné au football algérien des joueurs de renom tels que Arezki Kouffi , Driss Kolli , Mohand Chérif Hannachi , Rachid Dali , Kamel Aouis , Abdellah Djebbar , Mehdi Cerbah , Kamel Tahir , Mouloud Iboud , Bachir Douadi , Mahfoud Boukadoum , Abderrezak Harb , Salem Amri ,Mokrane Bailèche , Arezki Meghrissi , Salah Larbès , Mourad Amara , Abdelhamid

    Admin
    Admin

    عدد المساهمات : 346
    السٌّمعَة : 3
    تاريخ التسجيل : 14/09/2009

    Re: Une longue histoire et un grand palmarès

    Message  Admin le Sam Sep 18, 2010 5:50 am

    Sadmi , Rachid Adghigh , Ali Fergani , Djamel Menad , Hakim Medane , Mustapha Anane , le regretté Hocine Amrous , Rabah Menguelti , Rachid Baris , Ali Benlahcèn , Mahieddine Meftah , Omar Hamened , Nacer Bouiche , Moussa Saib , Aziz Benhamlat et tout récemment encore les jeunes Brahim Zafour et Farid Ghazi , tous d'authentiques internationaux . Par ailleurs , la JSK a été drivée par des coachs de renom tels que les Roumains Popescu , Bazyl Marian ,Peter Matiga , le Hongrois Lenner , les vielles gloires du football algérien Tahar Belhadj ( ex-Le Havre ) , Belkacem Allouche ( ex-AS St Etienne ) , Hacène Hamoutène ( ex-MC Alger et France-Olympique en 1948 ) , le regretté Abdelaziz Bentifour ( ex-OGC Nice et ex-FLN ) , Abderrahmane Boubekeur ( ex-AS Monaco et ex-FLN ) , Amar Rouai ( ex-Angers et ex-FLN ) ,Mokrane Oualiken ( ex-Nîmes et ex-FLN ) sans oublier le tandem Mahieddine Khalef et le regretté polonais Stéfan Zywotko qui , en quatorze ans de règne ( 1975-89 ) marquèrent les plus belles pages de la JSK . Ces dernières années , d'autres coachs bien connus , Nour Benzékri , Noureddine Saâdi , Djaâffar Harouni et Brahim Ramdani ont marqué de leur empreinte le parcours élogieux de la JSK . Depuis la saison dernière ( 1997-98 ) , Kamel Mouassa , un entraîneur sérieux et compétent de Guelma , est le coach attitré de la JSK au sein de laquelle il donne la nette impression de rebâtir une grande équipe .
    Les autres disciplines de la JSK
    Enfin , il est bon de savoir qu'en plus du football , la JSK possède deux autres sections de performance , judo et natation , qui ont déjà honoré le sport algérien par le biais des judokas bien connus comme Said Lahcène ( Champion d'Afrique ) , Ryad Chibani , Ali Idir , sans omettre les nageurs Salah Khalef et Lyès Kebbab , ex-Champions d'Algérie et internationaux de talent . Les nageuses de la JSK dominent actuellement la natation féminine en Algérie à l'image de la jeune Leila Kebbab avec ses onze titres de Championne d'Algérie , deux records d'Algérie toutes catégories , plusieurs titres de Championne arabe et enfin un titre de Championne d'Afrique remporté à Johannesburg ( Afrique du Sud ) .

      La date/heure actuelle est Dim Déc 04, 2016 5:31 pm