منتدى يضم مواضيع ثقافية واسلامية والعاب وعناوين المواقع المشهورة

Proverbe ne peut mentir. – C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses vrais amis. – À bon appétit n'est point besoin de moutarde. – À bon chat, bon rat. – Contentement passe richesse. À bon entendeur, salut ! – Abondance de biens ne nuit pas. – À force d'aller mal, tout va bien. – À bonne lessive, saletés dans le caniveau, couleurs avec. – Vieille amitié ne craint pas la rouille. – À chaque oiseau son nid semble beau. – À chacun sa chacune. – À cœur vaillant rien d'impossible – L'espoir fait vivre. – Qui fait le malin tombe dans le ravin. Argent fait beaucoup mais amour fait tout. – À vingt ans ce qu'on veut, à trente ce qu'on peut. – Ce qui arrive à quelqu'un peut arriver à chacun. – La vérité sort de la bouche des enfants. – Qui sème le vent récolte la tempête. Il ne faut pas déshabiller Pierre pour habiller Paul. – Faute avouée est à moitié pardonnée. – Il n'y a que la vérité qui blesse. – Quand on n'a pas ce qu'on aime, il faut aimer ce qu'on a. – Bien mal acquis ne profite jamais

    IFIYYEY

    Partagez

    Admin
    Admin

    عدد المساهمات : 346
    السٌّمعَة : 3
    تاريخ التسجيل : 14/09/2009

    IFIYYEY

    Message  Admin le Ven Aoû 06, 2010 7:26 am

    IFIYYEY

    Ay arra n tsmurts a yessis n tsfuyts
    Ussan n wem fawen init axtt inits
    Ad icen w awal s yiles n tsmazights
    Isell umezuar ts sell as ttunits
    Mmis n Ifiyyey ay az'wer' n umazigh
    Tsan tisid abrid icnen ul ifrigh
    Tsiwitt cekk tseymerts tersu ul teffigh
    Tszaderts tsan n nec ay az'wer' n umazigh
    Atbir amellal ayrad d ughilas
    Ann yer tsayettsi i tsfawt i tsalless
    N isi tsilelli s ufus ed yiles
    An erza tsmusni n aley idulas

    Mostefa EL MOUNA, Paris, 1996

    FIGUIG

    Enfants du terroir, ô enfants du soleil
    Je vous salue, vous convie, on essaye
    Plaisants soient les mots que le berbère étaye
    Que son cri dans le monde vibre à l'oreille
    Enfant de Figuig berbère est ta racine
    Chemin t'as choisi, bonne péripétie
    Jument qui t'amène n'est pas repartie
    Bourgeon de berbère la source est la tienne
    Soyons nous colombe panthère ou lion
    De jour et de nuit ensemble nous veillons
    Osons liberté de dire où nous allons
    Demander savoir grimper les échelons

      La date/heure actuelle est Sam Déc 10, 2016 11:06 pm